Le blog de la Fantasy Team

Les brèves du mardi 13 septembre 2011

| 0 Commentaires

Au sommaire de cet article : 3 raisons pour lesquelles on ne peut pas exploser une planète comme dans la science-fiction, des Daleks qui harcèlent une tortue, des pantoufles Cthulhu, l’Etoile Noire est le pire projet envisageable selon le Pentagone, 12 films améliorés par le « Nooooooo » de Dark Vador.

 

Les en bref, ce sont de courtes news que l’on ne traite pas dans les colonnes de Fantasy.fr pour diverses raisons (faute de temps, pas assez d’informations, trop éloignées de la ligne éditoriale du site) mais qui méritent tout de même un certain éclairage.

 

*La science-fiction, c’est joli et c’est fun, mais de temps en temps on prend quelques libertés avec la science. C’est en tout cas ce que nous révèle Phil Plait, un astronome qui travaille notamment pour Discover Magazine et Discovery Channel. Selon lui, faire exploser une planète n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Il y aurait en effet des problèmes d’énergie (et de coût de l’antimatière).

 

*Les fans de Doctor Who le savent, les Daleks veulent exterminer toute la création. Et ils ne s’arrêteront pas aux héros, ni même aux humains. Regardez ces Daleks harceler cette pauvre tortue… EXTERMINATE !!!!

 

 

*Cthulhu, le fameux monstre de Lovecraft, a vu bien des affronts depuis sa création, notamment un dessin animé qui le fait passer pour une gentille petite pieuvre (allez garder votre sérieux auprès de la confrérie des monstres après ça !). Mais voilà, le pire est arrivé : des pantoufles Cthulhu, au modique coût de 40$ :

 

alt

 

*Le Pentagone trouve que l’Etoile Noire est un cauchemar budgétaire ! Dans un article de Defense AT&L (le journal des acquisitions du Pentagone), Dan Ward, lieutenant-colonel de l’US Air Force, donne son avis sur l’arme ultime de l’Empire : « Les Etoiles Noires sont aussi pratiques que des bikinis en métal. D’accord, elles ont l’air cool, mais elles ne sont pas un projet sensé. Elles ne peuvent pas être terminé en temps et en heure (et surtout pas pour le budget prévu), requièrent une dictature mégalomane et se font exploser dès qu’elles sont construites. En plus, personne ne peut en construire suffisamment pour faire une vraie différence sur le champ de bataille. »

 

*Les fans de Star Wars le savent sans doute, les autres ont dû en entendre parler : George Lucas (encore lui) a rajouté un « Nooooooooo » à la fin du Retour du Jedi, sans doute pour ajouter au côté dramatique de la scène. Mais voici ce qui aurait pu arriver si George Lucas avait eu son mot à dire sur d’autres classiques du cinéma (et même Luke Skywalker s’y met dans l’Empire Contre-Attaque !) :

 

 

La liste des films, pour ceux qui s’interrogent : The Wizard of OzThe Lord of the Rings: Return of the KingCasablancaDumb and DumberThe GodfatherField of DreamsStar Wars: The Empire Strikes BackE.T. – The Extra-Terrestrial, Raiders of the Lost ArkReservoir DogsJurassic Park.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.